Familles, couples, transmissions

L’immigration des Asiatiques d’Est et du Sud-Est en France, si elle peut sembler récente à première vue, est aujourd’hui caractérisée par un certain nombre de descendant.e.s de seconde, troisième ou même quatrième génération. Ces générations, pour la plupart socialisées en France, impliquent un renouvellement des études sur cette immigration ainsi que des réflexions plus spécifiques sur ce groupe.

Dans ce contexte, les travaux ici rassemblés portent principalement sur les dynamiques conjugales, intergénérationnelles et familiales des personnes issues des migrations de l’Est- et du Sud-est de l’Asie. Nous nous intéressons à la transmission intergénérationnelle des langues, mémoires, héritages culturels et pratiques éducatives ; ainsi qu’à la (re)socialisation matrimoniale et familiale des migrant-e-s primo-arrivant-e-s et de leurs descendant.e.s. Les rapports sociaux de sexe, de genre, de race et de classe se situent au cœur de nos réflexions.